Démolition : Site Schocher

CONSEIL MUNICIPAL DU 21 JUIN 2019 – DÉLIBÉRATION N°17

Le territoire d’Elbeuf sur Seine est marqué par des limites urbaines restreintes et par la force de son histoire industrielle qui se traduit par la présence de friches en cœur de ville.

Le site Cousin Corblin : un enjeu de régénération urbaine

L’îlot Cousin Corblin est inscrit dans une continuité directe avec le centre historique et issu du développement de la ville au 19è s.
La force de l’industrie a dessiné les grands axes de circulation nord-sud et est-ouest organisés en étoile autour de la place Mitterrand. Ils délimitent l’îlot Cousin Corblin qui bénéficie de dessertes aisées vers le centre et hors de la ville.

La Ville est investie depuis de nombreuses années dans une politique de renouvellement urbain volontariste. Le Plan Local de l’Urbanisme de 2007 définit les espaces dits
« mutables  » sur lesquels elle envisage d’appuyer sa requalification.

Dans le cadre de la reconquête des friches urbaines, la Ville en partenariat avec la CREA puis la Métropole  et l’EPF de Normandie a réalisé une étude d’aménagement en 2007/2008 qui a permis d’identifier le site dit Schocher comme étant composé d’îlots prioritaires de reconversion.

Il a fait l’objet d’une analyse précise qui a prescrit un schéma d’orientations d’aménagement. Les bâtiments ne revêtent pas de caractère patrimonial nécessitant leur conservation absolue.

Le projet réunit plusieurs partenaires publics et privés, et devrait permettre une sécurisation et une dépollution, pour à terme, envisager une reconstruction d’activités et de logements.

La collectivité ayant avancé sur l’opérationnalité de cet ambitieux programme, a souhaité mobiliser le Fonds friches pour engager des études de démolition et dépollution des anciens bâtiments industriels présents sur le site. L’objet de l’avenant voté est d’engager la phase des travaux de déconstruction, de désamiantage et de dépollution de certains bâtiments du site  Cousin Corblin, d’un montant estimatif de 1 600 000 € HT.

Les 4-10 rue Cousin Corblin hébergaient une usine d’apprêt des étoffes des établissements Béranger frères (magasins à laine et habitations autour de 1864). En 1954, les activités textiles cessent et monsieur Schocher rachète le site pour y exercer des activités de chaudronnerie tôlerie. Malgré son caractère de friche urbaine, le site était encore occupé par des ateliers, dans les années 1960/1970. Les bâtiments composant l’îlot présentent toutes les caractéristiques de la nouvelle architecture industrielle dessinée à partir du 19è s. : des hauteurs entre 5,5m et 14,7m, les matériaux, essentiellement briques et structures métalliques, la cadence régulière des façades avec leurs ouvrants de belles dimensions.

Le financement de l’intervention est réparti de la façon suivante : 25% du montant H.T. à la charge de la Région Normandie – 35% du montant H.T. à la charge de l’E.P.F. Normandie – 20% du montant H.T. à la charge de la Métropole Rouen Normandie – 20% du montant H.T. à la charge de la Ville d’Elbeuf-sur-Seine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mairie
Place A. Briand
76 500 Elbeuf sur Seine
Tel. 02 32 96 90 10

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h
et de 13h30 à 17h00

M'INSCRIRE AUX NEWSLETTERS D'ELBEUF