Le patrimoine d’Elbeuf

Ville et Pays d'art et d'histoireForte d’un patrimoine industriel hérité de quatre siècles d’activité drapière, la ville d’Elbeuf sur Seine possède un centre ancien remarquable constitué de maisons à colombage et d’anciennes manufactures.

Ce patrimoine fabuleux ainsi que la volonté municipale de valoriser et médiatiser la ville, lui valent le surnom d’« Elbeuf, cité drapière ». Ce titre est couronné, en 2004, par l’obtention du label « Ville d’art et d’histoire » décerné par le ministère de la Culture et de la Communication. Cette reconnaissance est étendue, en 2008, à toute l’agglomération elbeuvienne avec le label « Villes et Pays d’art et d’histoire ». Elle est, depuis 2011, étendue à tout le territoire de la Métropole Rouen Normandie.

À Elbeuf sur Seine, ce label récompense outre le patrimoine industriel, l’ensemble du bâti classé ou inscrit « Monuments historiques », les églises aux toits atypiques pour la région, les vestiges gallo-romains, mais aussi le patrimoine naturel.

Ce label se traduit notamment par deux éléments forts :

  • Un animateur du patrimoine (recruté avec l’aide de l’État) et une équipe de guides-conférenciers agréée par le ministère de la Culture vous accompagnent dans votre découverte du patrimoine du territoire d’Elbeuf sur Seine.
  • Un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine qui est au patrimoine ce que les musées sont aux œuvres d’art : un espace vivant de la mémoire collective. Il accueille des expositions et animations (Fabrique des savoirs).

Le patrimoine archéologique

Villa Gallo-romaineLa villa gallo-romaine du Val Caron a été découverte en 1981 sur le site du Buquet à Elbeuf, au lieu-dit le Val Caron. Les fouilles ont fait apparaître un habitat précoce, aux murs de torchis et pisé, et une grande villa à double galerie, occupée du Ier siècle au milieu du IVe siècle. La villa a été restaurée : reconstruction du bâtiment en matériaux durs, aménagement d’un jardin archéologique, reconstitution de l’installation de chauffage gallo-romaine découverte en sous-sol. De nombreux objets en os, fibules, céramiques, verreries découverts lors des fouilles archéologiques sont exposés dans le musée d’Elbeuf au sein de la Fabrique des savoirs.

Pour plus d’infos sur la villa du val Caron, vous pouvez lire l’article ci-dessous :

Verlut Romain. La Villa du Val Caron . In: Annales de Normandie , 34ᵉ année, n°1, 1984. pp. 105-112

Villa Gallo-romaine Elbeuf

Le patrimoine religieux

EgliseCe patrimoine est marqué par la présence de deux églises du XVet XIXe siècle dotées d’objets sacrés classés ou inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

  • L’église Saint-Étienne est construite en plusieurs étapes (entre le XVe et XIXe siècle) dans le quartier du Puchot, cœur historique de la ville qui s’est développé autour du cours d’eau. Elle accueille notamment le vitrail des Tisserands, offert par la confrérie des Tisserands en 1514.
  • L’église Saint-Jean, dont la tour de style gothique servait de tour de guet pendant la Seconde Guerre mondiale, date des XVIIIe et XIXe siècles. Elle est dotée de 11 verrières exceptionnelles du XVIsiècle.
  • L’église Immaculée conception est construite dans la seconde moitié du XIXe siècle et desserre un nouveau quartier de la ville. Elle se compose d’un ensemble architectural et mobilier homogène de style néogothique.
  • La synagogue, inaugurée en 1909, est liée à l’histoire industrielle de la ville. Construite en pierre de taille et ornée de l’Étoile de Salomon à cinq pointes, elle se singularise par la forme de ses baies, en arc outrepassé, de style oriental. Fermée depuis 1995, elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 2009. S’est créée à New York une association américaine des Amis de la synagogue d’Elbeuf.

Le patrimoine architectural

Maison à pan de boisLa Ville s’attache à sauvegarder et restaurer ce patrimoine remarquable qui date du XVIIIe au milieu du XXesiècle.

1. XVIIIsiècle

  • Nombreuses manufactures à pan de bois, composées d’ateliers sur cour et du logis patronal sur rue (exemple : manufactures Charles Houiller ou Clarenson).
  • Hôtels particuliers et maisons à pans de bois, dont la plus prestigieuse est la maison de 1740.

2. XIXsiècle

Ce patrimoine, caractérisé par la brique et la pierre, prédomine dans la ville.

  • Sites industriels dotés d’éléments architecturaux spécifiques (façades aux baies cintrées, appareillage bicolore en brique…), tels que les usines Gasse et Canthelou, Fraenckel Herzog, Blin et Blin, etc.
  • Maisons bourgeoises, maisons de maître (maisons patronales Paul Franklin, Blin, Grandin…), édifices institutionnels, lieux de spectacle tels que le Cirque-Théâtre (l’un des huit derniers cirques en dur de France), Hôtel de ville, Chambre de commerce et d’industrie, Hôtel des postes, etc.

3. XXsiècle

Théâtre des Bains-douches

  • Bâtiment des Bain-Douches datant des années 1930, aujourd’hui lieu de spectacles et de médiation culturelle
  • Reconstruction du centre-ville, confiée à l’architecte Marcel Lods entre 1950 et 1964, en témoigne le cinéma Grand Mercure conçu en 1960 par Marcel Lods et Raymond Laquerrière
  • Pont suspendu Guynemer, réalisé en 1953
  • Reconversion, en 1985, des usines Blin en logements. Puis installation en 2010 de la Fabrique des savoirs dans l’un des bâtiments rénovés de l’ancienne usine.

Prix Auguste Perret

La réhabilitation de l’usine Gasse et Canthelou, réalisée par l’agence Philippe Lemonnier, a remporté le prix Auguste Perret en 2010. Ce prix, décerné par la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) de Haute-Normandie et le CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) de Seine-Maritime, est destiné à récompenser, alternativement tous les deux ans, soit une œuvre d’architecture contemporaine soit une réalisation d’urbanisme et de paysage.

Mairie
Place A. Briand
76 500 Elbeuf sur Seine
Tel. 02 32 96 90 10

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h
et de 13h à 17h30
samedi matin de 8h30 à 12h

M'INSCRIRE AUX NEWSLETTERS D'ELBEUF