Construire avec les habitants

Construire avec les habitants

Le maire et ses services recevaient ce matin, vendredi 24 mars, la visite du cabinet Etat d’esprit, spécialisé dans les méthodes de concertation des habitants.

Le quartier République constitue un enjeu majeur pour achever la transformation de la ville. Djoudé Merabet, maire d’Elbeuf sur Seine, veut partager sa volonté de rénover et de faire évoluer cette entrée de ville. Des cases commerciales éparses, une cohabitation entre des logements privés et publics, un habitat parfois dégradé offrent un cheminement disparate. Un siècle de constructions qui se côtoient ; brique, pan de bois, usines, friches et collectifs modernes pourraient offrir un cadre de vie agréable.

« Tout y est , explique le maire, tous les besoins de proximité sont comblés par des commerces de proximité (boulangerie, boucherie, primeur, fleuriste) et de qualité. Mais surtout, des habitants qui aiment leur quartier. » Questionnés par le cabinet de conseil, avec l’oreille attentive du maire, les habitants croisés ce matin ne contrediront pas le propos. « On a tout de même tout au pied de l’immeuble, sans voiture, c’est très pratique », évoque une retraitée habitante du quartier depuis 11 ans. « Et puis c’est calme, je n’aimerais pas vivre dans un endroit bruyant , ajoute-t-elle. Plus nous croisons des personnes, plus nous nous rendons compte qu’elles sont heureuses d’habiter ici », remarque Hélène, du cabinet de conseil. « C’est un bon terrain pour faire participer les habitants, avec de la méthode, nous parviendrons à recueillir leurs sentiments pour les faire évoluer en projets concrets. Ils vont pouvoir apporter leur pierre à l’édifice dans la rénovation qui sera entreprise. »

Fort de ce constat, le maire précisera sa vision de la concertation « C’est aussi un temps pédagogique au cours duquel les échangent permettent de se nourrir mutuellement. Les habitants doivent se rendre compte de contraintes d’une collectivité, tout ne pourra pas être fait, il faudra trouver les justes compromis . »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *