Semaine des droits de l’enfant

Semaine des droits de l'enfant dans les rèches

Du 18 au 24 novembre, à l’occasion de la semaine des droits de l’enfant, le service petite enfance s’est mobilisé aux côtés des parents : droit à la culture, droit au jeu, aux loisirs, à l’expression… ont pris vie à travers différentes propositions qui ont totalisé une centaine de participants.

Semaine des droits de l'enfant dans les rèches

Temps partagés parents-enfants

Les temps partagés parents-enfants ont été mis à l’honneur : Une sortie à la ferme du Mathou, l’occasion de rencontrer les animaux, de faire une balade en calèche et de pique-niquer au coin du feu ; des ateliers d’initiation au massage pour les bébés ; un petit déjeuner avec les parents ; le spectacle Papiers dansés qui a fasciné les enfants par sa poésie.

Lectures, spectacles, jeux géants…

Les équipes des structures se sont investies dans cette semaine exceptionnelle en proposant des ateliers de lecture à voix haute toute la semaine autour de l’étrange arbre à lire ; un spectacle comptines du monde ; un accueil jeux géants toute la semaine également pour parents et enfants et des ateliers partagés.

Une belle semaine d’échanges, de partages, de rencontres qui donne envie de se donner rendez-vous en 2018 !

 

 

Dans les écoles et accueils de loisirs

Écoles et accueils de loisirs elbeuviens se sont aussi mobilisés pendant la semaine aux côtés de la Ville et de l’Unicef pour sensibiliser petits et grands sur le nécessaire respect des droits de l’enfant. De nombreux sujets ont ainsi été abordés lors d’ateliers, de rencontres, de visites. La représentante du défenseur des droits de l’enfant et la présidente du comité Normandie Unicef se sont rendues dans les écoles élémentaires pour parler égalité des chances, accès à la santé, aux services publics, à l’éducation, droit à la liberté d’information… L’association la Passerelle, le médiateur scolaire et une assistante sociale scolaire sont intervenus auprès des CM1/CM2 sur le thème « Nul ne peut être heureux s’il ne jouit de sa propre estime  », d’après une citation de Jean-Jacques Rousseau. Le centre Normandie Lorraine a proposé aux élèves des ateliers de sensibilisation au handicap visuel. L’accès à la culture pour tous a aussi été valorisé : plusieurs classes ont assisté au spectacle Papiers dansés de la compagnie Libentère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *