Rentrée scolaire : la Ville mobilisée pour les jeunes elbeuviens

Rentrée scolaire 2018-2019

rentrée scolaire 2018-2019

La Ville d’Elbeuf sur Seine place l’Éducation au cœur de sa politique. Un quart de son budget y est alloué soit, en 2018, plus de 6 000 000 € : 5 255 000 € de fonctionnement + 772 400 € d’investissement (informatique 51 400 € / travaux 601 200 € / mobilier 29 800 €).
Ses priorités ? La réussite éducative et l’épanouissement des élèves. Cela passe par le fait d’accompagner efficacement et de manière qualitative la communauté enseignante et les élèves : rénovation des locaux, mobilier adapté, outils informatiques innovants, restauration de qualité, temps périscolaire animé et bien encadré, propositions de sorties sportives et culturelles… Tour d’horizon.

 

 

Une nouvelle direction

rentree scolaire 2018-2019 : rencontre avec les enseignants

Le maire Djoudé Merabet se rend, en septembre, dans les écoles à la rencontre des professeurs pour échanger sur l’année scolaire qui vient de débuter. Ici, à l’école LeFrançois.

Aux nouveaux rythmes scolaires s’ajoute une restructuration du service éducation de la Ville. Une rentrée sous le signe du changement afin d’offrir aux élèves et à leurs parents un service réactif et de qualité.
• Depuis le printemps, l‘ensemble des services travaillant pour les jeunes écoliers elbeuviens – la restauration, la médiation scolaire, le programme de réussite éducative, la coordination avec l’éducation nationale – sont regroupés sous une même direction, réunis dans des mêmes locaux en mairie. Un rapprochement qui facilite la communication et accroît la cohésion entre les agents.
• La médiation scolaire a été développée avec l’emploi d’une éducatrice spécialisée à temps plein afin de renforcer les actions de prévention.
• Un agent d’accueil est désormais dédié aux questions d’éducation afin d’améliorer la qualité des réponses données aux familles.
• Dans les écoles, les référents cuisine (9 à Elbeuf) prennent de nouvelles responsabilités puisqu’à partir du 1er septembre ils auront autorité hiérarchique sur l’ensemble des agents municipaux (cuisine, entretien, Atsem) de l’établissement scolaire auquel ils sont rattachés.
• Autre réorganisation : les agents seront plus nombreux dans les écoles tôt le matin et pendant la pause méridienne afin d’améliorer l’accueil des petits elbeuviens sur ces temps périscolaires.

Retrouvez la liste des écoles et les contacts ici.

« Plus cohérente, mieux structurée, cette nouvelle organisation facilite les échanges entre les agents et entre les services. Nous cherchons à décloisonner afin que les agents municipaux dans les écoles ne se sentent pas isolés, que les liens se multiplient, ce qui ne fera qu’améliorer les services rendus aux Elbeuviens. Nous travaillons de surcroît à simplifier les démarches des parents et à développer les relations entre les familles et la Ville »
Djoudé Merabet

Les nouveaux rythmes scolaires

La semaine de 4 jours

Les jeunes elbeuviens passent à la semaine de quatre jours d’école. Ce changement de rythme scolaire, acté définitivement en avril par l’Éducation nationale, fait suite à une concertation menée par la Ville en début d’année auprès des enfants, parents, enseignants, agents municipaux, clubs sportifs et associations. Au regard des résultats – 79% des parents votants étaient en faveur de la semaine de quatre jours, 92% des enseignants et plus de 80% des associations et clubs – la Ville a lancé les démarches pour que le changement des rythmes scolaires s’appliquent dès cette rentrée.

Les horaires

• Garderie du matin à partir de 7h20
• Écoles maternelles : de 8h45 à 11h45 et de 13h30 à 16h30
• Écoles élémentaires : de 8h30 à 12h et de 13h45 à 16h15
• Groupes scolaires : de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30
• Garderie du soir jusqu’à 18h15 (les temps de garderie sont prioritairement ouverts aux enfants dont les deux parents travaillent.)
Ces horaires ont été pensés pour répondre au mieux aux demandes des parents, tout en prenant en compte les préconisations des chronobiologistes (meilleur apprentissage le matin).
Le décalage des horaires entre les écoles maternelles et élémentaires permet aux parents de récupérer leurs enfants plus sereinement et d’être à l’heure sur les deux sites.

Les temps périscolaires

Malgré le changement des rythmes scolaires, la Ville souhaite continuer à proposer des activités créatives ou sportives aux élèves des écoles élémentaires. Un animateur d’Anim’Elbeuf sera présent dans chaque école sur les temps du midi et du soir (jusqu’à 17h45). Les enfants seront libres de s’inscrire ou non à l’activité mise en place. La Ville et Anim’Elbeuf seront attentifs à proposer des activités adaptées au moment de la journée et au rythme de l’enfant.

Construire ensemble
La Municipalité souhaite développer la participation des habitants pour qu’Elbeuf se construise avec le plus grand nombre. En matière d’éducation, la Ville fera notamment appel aux parents, à partir de janvier, pour participer à la construction du projet éducatif de territoire 2019-2022 avec les différents partenaires (Ville, Éducation nationale, associations…).
Qu’est-ce qu’un projet éducatif de territoire ?
Le projet éducatif de territoire formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales de proposer aux enfants un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école. Il organise la complémentarité des temps éducatifs. Sur le territoire elbeuvien, ce projet éducatif doit être repensé suite au passage à la semaine de quatre jours d’école.

Des outils informatiques innovants

Tableau blanc interactif

Outre les nombreux travaux de réfection réalisés dans les écoles pendant les vacances (peinture, installation de nouveaux jeux de cour, mise en place de sonomètres dans les restaurants scolaires, signalisation…), la Ville continue d’équiper les écoles en matériels informatiques.

Des écoles connectées

Depuis 2000, la Ville mène une politique informatique dynamique :
• Chaque direction d’école possède un poste informatique avec accès à internet, renouvelé tous les quatre ans.
• Depuis 2005, un programme pluriannuel de câblage des salles de classe a été élaboré afin de préparer une évolution dans les pratiques de l’informatique à l’école. Cet été, ont notamment été câblées toutes les classes de l’école Mouchel.
• En élémentaire, les classes câblées sont équipées de deux PC (en remplacement de la salle informatique qui n’est plus adaptée aux usages).
• Les écoles maternelles sont équipées de quatre ordinateurs.
• Ce matériel informatique est renouvelé tous les six ans en moyenne dans l’ensemble des écoles elbeuviennes. Cet été, huit ordinateurs de l’école Michelet ont été remplacés.

Des vidéoprojecteurs interactifs

• En 2008, chaque école élémentaire a été dotée de tableaux blancs interactifs (TBI). Depuis, la Ville a la volonté de continuer à équiper ses écoles d’outils innovants et interactifs.
• En 2017, quatre vidéoprojecteurs interactifs (VPI) ont été installés dans les deux classes de CP de Condorcet et de Molière.
• En avril 2018, la Ville a installé, à l’école Condorcet, un 3e VPI fourni par l’éducation nationale.
• Entre les vacances d’été et celles d’automne, la Ville a prévu de mettre en place quatre vidéoprojecteurs interactifs (VPI) dans les classes de CP des écoles Daudet et Michelet. Elle doit aussi se charger d’installer trois VPI, fournis par l’éducation nationale, dans les écoles Mouchel, Michelet et Molière. Concernant les maternelles, trois nouveaux vidéoprojecteurs interactifs mobiles doivent lêtre installés dans les écoles Prévert, Brassens et Malraux.
• D’ici fin 2018, la Ville a également prévu de remplacer huit PC à Mouchel. Concernant les maternelles, une classe de l’école Prévert devrait être câblée et les PC des directeurs de Bassens et de Daudet seront remplacés, ainsi que 4 PC à Brassens.

Éveiller la curiosité et le sens citoyen

Favoriser les sorties culturelles et actions citoyennes

Chaque année, plusieurs actions et événements sont proposés par la Ville aux directions d’école, qui peuvent si elles le souhaitent, y participer. Quelques exemples :
• Films en fête école (3 rendez-vous dans l’année), sorties culturelles (spectacle, concert (dont Perles baroques par l’Opéra de Rouen Normandie – photo), salon d’automne…)
• Commémoration 14-18 : expositions, film, cérémonie…
• Semaine des droits de l’enfant du 19 au 24 novembre (lectures chantées et dessinées, ateliers, rencontre…)
• Festival Couleurs d’Afrique : ateliers initiations (musique, dessin…), rencontres, expositions
• Elbeuf à la page : ateliers écriture, lecture, théâtre…
• accueil des scolaires par la médiathèque et la ludothèque
• aide pour les classes découvertes
• fête des sentiers…
Sans oublier qu’un bus est mis à disposition des écoles par la Ville pour faciliter leur sortie et diminuer les coûts.

Création artistique : l’exemple du CLEAC

Signé en octobre 2015 par quatre partenaires – la DRAC de Haute-Normandie, l’éducation nationale, le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, et la Ville – pour une durée de trois ans, le CLEAC (Contrat local d’éducation artistique et culturelle) a permis à de nombreux jeunes elbeuviens de découvrir les arts du cirque auprès d’artistes circassiens et sur différents temps pédagogiques, scolaire et périscolaire.
Les partenaires elbeuviens ayant réussi à proposer cette éducation artistique sur différents temps de la vie de l’enfant – démarche innovante pour le CLEAC -, les financements ont été octroyés pour une année supplémentaire.
Après l’école Michelet et Anim’Elbeuf (2015-2016), le groupe scolaire Molière (2016-2017) et l’école Daudet (2017-2018), c’est l’école Condorcet qui bénéficiera du CLEAC cette année.

La réussite éducative pour tous

1 classe pour les tout-petits

Créée à la rentrée 2013 à l’école maternelle Daudet, cette classe accueille chaque année 16 enfants âgés de 2 à 3 ans. Cet accueil est un véritable atout dans la lutte contre les difficultés scolaires.

Le programme de réussite éducative (PRE)

Ce programme permet d’apporter une aide personnalisée, dès la maternelle, aux enfants qui présentent des signes de fragilité sur le plan scolaire, éducatif ou de la santé.
L’enfant, repéré par le corps enseignant, les services sociaux ou encore les associations, suit un parcours « sur mesure » d’une durée de 6 à 24 mois, mis en place par l’équipe pluridisciplinaire.
En 2017-2018, 174 élèves de 6 communes de la région elbeuvienne bénéficiaient de ce dispositif (105 à Elbeuf).
Cet été, 32 d’entre eux sont partis en séjour avec JPA dont 22 d’Elbeuf.

Clubs Coup de pouce

Émanations du PRE, ces clubs de la région d’Elbeuf, pilotés par les Municipalités (Elbeuf, Cléon et Caudebec) en partenariat avec l’Éducation nationale, permettent chaque année à une vingtaine d’enfants de bénéficier d’un soutien dans leur apprentissage de la lecture, de l’écriture et des mathétiques. Ces clubs ont été mis en place en janvier 2014.
à Elbeuf, il existe un club Coup de pouce CLEM sur l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et des mathématiques à l’école Condorcet (CE1), et un club Coup de pouce CLA à l’école maternelle Lefrançois sur le développement du langage.

Clubs Vis ta vie

Toujours dans le cadre du PRE, avec l’association Numéro 1 scolarité, sont prévus pour l’année scolaire 2018-2019 deux Clubs Vis ta vie, un pour les 6e, 5e et un pour les 4e, 3e. Ces clubs réunissent 10 élèves qui bénéficient de cours de français et de mathématiques, basés sur le jeu et sur des pratiques innovantes.

L’aide aux devoirs

La MJC propose un accompagnement scolaire aux enfants et aux jeunes de la primaire au lycée.

Deux dispositifs contre le décrochage scolaire

• Les actions du médiateur scolaire vont se développer cette année suite à l’emploi d’une éducatrice spécialisée à temps plein. L’objectif est de développer les actions de prévention (stage citoyenneté auprès de collégiens, découverte de la 6e pour les CM2…). Le médiateur scolaire interviendra également à la demande des directions d’école en cas d’incivilités, de premiers signes de décrochage scolaire ou pour faire de la prévention.
• Le Conseil des droits et devoirs des familles a pour mission d’aider les familles qui rencontrent des difficultés dans l’exercice de l’autorité parentale en leur proposant un accompagnement adapté. Récemment mis en en place, ce dispositif a été pensé dans le cadre du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD), en concertation avec l’UTAS et l’Éducation nationale. Il peut être saisi dès que le comportement de l’enfant le nécessite (absentéisme scolaire, incidents aux abords des établissements, incivilités…) et peut entraîner un rappel à l’ordre du maire. Un suivi individualisé est mis en place.

La restauration scolaire

Une restauration de qualité

L’école étant un lieu privilégié d’apprentissage du goût et d’éducation à la nutrition, la restauration scolaire propose des plats « faits maison » et à servir 40 % de produits locaux et 15 % de produits bio aux jeunes elbeuviens.
Elle sert également un repas végétarien une fois par mois aux enfants. Son objectif ? Proposer une alimentation équilibrée aux enfants. Cette action s’inscrit également dans une démarche écoresponsable. Rappelons que l’élevage cause 14,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Une restauration responsable

La Ville s’attache en effet à faire de la restauration scolaire un lieu où les jeunes générations apprennent à varier leur alimentation, à connaître les bonnes pratiques nutritionnelles, mais aussi à éviter le gaspillage alimentaire.
Ainsi, des tables de tri accessibles aux enfants devraient être installées cette année, à titre expérimental, dans deux écoles élémentaires (Molière et Brassens). Puis généralisées l’année suivante si l’expérience est concluante.

Des animationsSonomètre dans les restaurants scolaires

Plusieurs animations (découverte des, saveurs, sensibilisation au tri..) sont organisées tout au long de l’année.
Prochain rendez-vous : la semaine du goût du 8 au 12 octobre dont le thème sera le continent américain. L’occasion de goûter la crème de maïs, le gratin de patate douce, les accras de morue ou encore le sauté de volaille au lait de coco. Des animations « découverte du continent américain » seront parallèlement proposées.

9 sonomètres

Des sonomètres seront installés dans chaque restaurant scolaire afin de sensibiliser les enfants au bruit pendant la pause de midi. Ces appareils indiquent précisément le niveau de bruit ambiant en décibels.
Outre le confort pour tous que pourra apporter cette sensibilisation des enfants aux cris, il s’agit véritablement d’une éducation : parler bas au lieu de crier, c’est mieux échanger, mieux dialoguer, mieux écouter.

Retrouvez les menus scolaires ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *