Rentrée scolaire 2017-2018 à Elbeuf

Rentrée scolaire 2017-2018 / école Mouchel

La Ville d’Elbeuf sur Seine place l’Éducation au cœur de ses priorités. Tour d’horizon des actions menées par la Municipalité pour cette nouvelle année scolaire.

Rentrée scolaire 2017-2018 / école Mouchel

Un quart de son budget y est alloué soit, en 2017, plus de 6 100 000 € (5 389 540 € de fonctionnement + 786 083 € d’investissement – travaux, informatique, mobilier).

Ses objectifs ? La réussite éducative et l’épanouissement des élèves. Pour ce faire, elle a choisi l’écoute, la concertation et le partenariat avec la communauté éducative et les parents. Une méthode appliquée cette année pour la question des rythmes scolaires.

Les rythmes scolaires

La concertation

Rentrée 2017-2018 : concertation sur les rythmes scolaires    Avec la parution du décret concernant les rythmes scolaires le 29 juin, la question de l’organisation des temps éducatifs se pose. La Ville d’Elbeuf sur Seine a choisi de prendre le temps de la concertation avant toute prise de décision. Concertation avec la communauté éducative et les parents qui se déroulera dans le courant de l’année scolaire.

« La réforme des rythmes scolaires (passage à une semaine de 4 jours et demi) a été mise en place à la rentrée 2013 suite aux recommandations de chronobiologistes. Cela fait quatre ans que les élèves vivent ce nouveau rythme scolaire. Il me semble important et responsable que l’on nous fournisse une évaluation de cette expérience. La décision prise pour la rentrée 2018 sera concertée, argumentée et bien évidemment déterminée par le bien-être de l’enfant », souligne le maire, Djoudé Merabet.

 

 

 

 

L’organisation pour l’année 2017-2018

Rentrée 2017-2018Les écoles elbeuviennes restent sur la semaine de quatre jours et demi. Le projet éducatif territorial approuvé par l’Education nationale et la Ville jusqu’en 2018 est maintenu.

Les lundis, mardis, jeudis et vendredis, les élèves elbeuviens commencent l’école à 8h30 ou 8h45 selon l’établissement et terminent à 15h45 ou 16h. Les mercredis, ils ont cours de 8h30 (ou 8h45) à 11h30 (ou 11h45).

Après les cours (et avant la garderie), ils ont la possibilité de participer, comme les années précédentes, à des ateliers récréatifs gratuits. Ces ateliers sont proposés les lundis, mardis et jeudis. Parmi les activités mises en place dans les écoles élémentaires: yoga, zumba, loisirs créatifs(carterie, confection de bijoux), musicothérapie, activités scientifiques,astronomie (création d’un corps de fusée), goûters philosophiques, modelage(fabrication de pâte à modeler, pâte à sel… et créations), santé et alimentation (fabrication collective d’une brosse à dents, nutrition autour des fruits et légumes d’antan). Ces activités sont encadrées par des animateurs de clubs sportifs, d’associations et du personnel communal qualifié.

En maternelle, les ateliers animés par les ATSEM sont organisés autour de quatre thématiques : activités manuelles, jeux de société, jeux sportifs et contes.

En 2016-2017, on recense une présence moyenne aux ateliers récréatifs chaque soir de 223 élèves en maternelle (122 en 2015-2016) et de 284 en élémentaire (157 en 2015-2016).

Les vendredis, la Ville propose un accueil « jeux libres » de 16h à 17h (avant la garderie).

Le dédoublement des classes de CP

Suite à la mesure gouvernementale datant de mai dernier sur le dédoublement des classes de CP dans les écoles en REP + (Réseaux d’éducation prioritaire renforcés), les CP des écoles Molière, Mouchel, Michelet et Condorcet – accueillent 12 élèves maximum dès cette rentrée 2017-2018. Pour cela, les services de la Ville, avec les directions d’écoles, ont dû repenser l’agencement des locaux et réaménager des classes. Rappelons que pour le Gouvernement, il s’agit d’une première étape. La réforme devrait être déployée par la suite sur deux ans avec le dédoublement des CE1 en REP+ et des CP et CE1 en REP (Réseaux d’éducation prioritaire). Ces mesures demanderaient des travaux beaucoup plus conséquents en raison du manque de locaux.

Pour de bonnes conditions de travail

Des locaux bien entretenus

Travaux : peinture d'un préauEn 2017, plus de 218 000 € de travaux de réhabilitation et d’entretien courant des établissements scolaires ont été réalisés, la plupart pendant l’été.
Quelques exemples :

• École Prévert : remplacement du toboggan de l’aire de jeux.

• École Mouchel : réfection d’une classe.

• École Daudet : agrandissement du préau, câblage internet. Vidéo Projecteur Interactif (VPI).

• École Brassens : ajout d’éclairage, peinture de l’infirmerie.

• École Michelet : peinture de deux cages d’escaliers, réfection sols et peinture d’une classe, clôture.Travaux : peinture salle de classe

• École Condorcet : remplacement de la hotte dans la cuisine et réfection des réseaux d’évacuation. Vidéo Projecteur Interactif (VPI).

• École Lefrançois : réfection de la pièce froide dans la cuisine.

• École Malraux : reprise des dalles extérieures décalées.

• École Molière : Peinture des murs et poteaux du préau…

Des locaux adaptés et accessibles

En 2017, le budget des travaux d’accessibilité dans les écoles, liés au dispositif Adap (agenda

Travaux : mise en accessibilité

d’accessibilité programmée), s’élève à plus de 290 000 €.

Deux exemples :

• Groupe scolaire Brassens et école Molière : création de rampes

• Écoles Prévert, Lefrancois et Malraux : adaptation de sanitaires pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Une restauration de qualité

L’école étant un lieu privilégié d’apprentissage du goût et d’éducation à la nutrition, la restauration scolaire s’attache à proposer des plats « faits maison » et à servir 40 % de produits locaux et 15 % de produits bio. Elle organise également plusieurs animations / ateliers chaque année : semaine du goût du 9 au 13 octobre, ateliers récréatifs autour des saveurs animés par les cuisiniers et les Atsem…

La Réussite éducative pour tous : dispositifs d’accompagnement des élèves en difficulté

PRE : soutien des élèves en difficultéLe programme de réussite éducative (PRE)

Ce programme permet d’apporter une aide personnalisée, dès la maternelle, aux enfants qui présentent des signes de fragilité sur le plan scolaire, éducatif ou de la santé. Après que l’enfant a été repéré par le corps enseignant notamment, un entretien est organisé avec la famille pour avoir son accord. Une commission d’éligibilité examine ensuite la situation de l’enfant et décide de son entrée ou non dans le PRE. Un parcours de réussite éducative « sur mesure » d’une durée de 6 à 24 mois est alors mis en place par l’équipe pluridisciplinaire. Chaque année, plus de 120 élèves de 6 communes de la région elbeuvienne bénéficient de ce dispositif.

Clubs Coup de pouce Clé

Émanations du PRE, ces clubs de la région d’Elbeuf, pilotés par les Municipalités (Elbeuf, Cléon et Caudebec) en partenariat avec l’Éducation nationale, permettent chaque année à une dizaine d’enfants (15 en 2015-2016), de bénéficier d’un soutien dans leur apprentissage de la lecture. Ils ont été mis en place en janvier 2014.

Deux dispositifs contre le décrochage scolaire

• Le médiateur scolaire intervient à la demande des directions d’école en cas d’incivilités, de premiers signes de décrochage scolaire ou pour faire de la prévention (stage citoyenneté auprès de collégiens, découverte de la 6e pour les CM2…) L’élève en situation de décrochage scolaire est reçu en entretien par le médiateur qui lui propose de mettre en œuvre un suivi adapté.

• Le Conseil des droits et devoirs des familles a pour mission d’aider les familles qui rencontrent des difficultés dans l’exercice de l’autorité parentale en leur proposant un accompagnement adapté. Récemment mis en en place, ce dispositif a été pensé dans le cadre du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance(CISPD), en concertation avec l’UTAS et l’Éducation nationale. Il peut être saisi dès que le comportement de l’enfant le nécessite (absentéisme scolaire, incidents aux abords des établissements, incivilités…) et peut entraîner un rappel à l’ordre du maire. Un suivi individualisé est mis en place.

Aide aux devoirs

La MJC propose un accompagnement scolaire aux enfants et aux jeunes de la primaire au lycée. Les élèves sont accueillis sur plusieurs sites de 16h à 17h ou de 17h à 18h. Cet accompagnement scolaire dit ASCO est proposé dans les écoles Brassens, Condorcet, Daudet, Mouchel, Michelet et Molière. Des études surveillées sont également financées par la Ville dans les écoles Brassens et Molière.

Éducation artistique et culturelle

Outre les ateliers récréatifs, la Ville soutient de nombreux projets de médiation culturelle :

« La culture participe à la réussite scolaire, à l’épanouissement de chacun. Elle éveille la curiosité. Il est essentiel de favoriser les rencontres entre le jeune public et les arts », souligne le maire.

Le CLEAC (Contrat local d’éducation artistique et culturelle) avec le Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Rentrée 2017-2018 : ouvreture sur la culture

Signé en octobre 2015 par quatre partenaires – la DRAC de Haute-Normandie, l’éducation nationale, le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, et la Ville – pour une durée de trois ans, le CLEAC (Contrat local d’éducation artistique et culturelle) permet à de nombreux jeunes elbeuviens de découvrir les arts du cirque auprès d’artistes circassiens et sur différents temps pédagogiques, scolaire et périscolaire.

En 2015-2016, le CLEAC concernait l’école Michelet et Anim’Elbeuf. En 2016-2017, le groupe scolaire Molière. Pour cette dernière année, plusieurs écoles seront concernées par le dispositif.

Résidence d’artistes avec Art Seine

La compagnie Art Seine travaillera durant toute l’année scolaire avec l’école Brassens. Des rencontres thématiques et ateliers donneront lieu à deux spectacles (Financement Éducation nationale, Ville et DRAC).

Théâtre à croquer avec la Logomotive théâtre

Cette action artistique proposée par le théâtre des Bains Douche est destinée aux classes de CM1. Elle s’articulera autour de lectures de comédiens et d’ateliers. Les objectifs ? Faire découvrir la richesse du théâtre jeune public d’aujourd’hui aux élèves (trois auteurs, trois histoires, trois styles différents) ; développer et facilité le plaisir de la lecture ; favoriser l’imagination et l’expression orale en pratiquant la lecture à voix haute ; permettre à chaque élève de s’exprimer devant un auditoire ; contribuer à la cohésion de la classe. Cette action est financée par le ministère de la Culture – DRAC de Normandie, l’Inspection académique de Seine-Maritime, La Région Normandie et le Département de Seine-Maritime et de la Ville d’Elbeuf sur Seine dans le cadre de la convention.

Favoriser les actions citoyennes

Action citoyenne autour des droits de l'enfantChaque année, plusieurs actions sont proposées par la Ville aux directions d’école :

• Semaine des droits de l’enfant du 19 au 25 novembre (exposition, film, ateliers…)

• accueil des scolaires par la médiathèque et la ludothèque

• aide financière pour les classes découvertes

• fête des sentiers

• opération « balayeuse à la récré » animée par le service « propreté » de la Ville pour sensibiliser les élèves aux questions du tri, de propreté de l’espace public…

• interventions de la Brigade de prévention de la délinquance juvénile

• permis vélo et piéton, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *