Concertation sur les rythmes scolaires

Rythmes scolaires

Dans le cadre de la concertation sur les rythmes scolaires lancée depuis le 19 décembre dernier avec la conférence d’une chronobiologiste, la Ville propose aux acteurs de la vie scolaire (parents, enfants, enseignants, représentants d’associations) de donner leur avis.

Rythmes scolaires

Les parents consultés grâce à un questionnaire

Pour les parents, la consultation se déroule du 22 au 29 janvier par le biais d’un questionnaire distribué dans les cahiers de correspondance des élèves scolarisés à Elbeuf sur Seine. Questionnaires qui seront dépouillés le 31 janvier en mairie.

Les questions sont simples :

Etes vous favorable

  • A la semaine de 4,5 jours d’enseignement (lundi, mardi, mercredi matin, jeudi et vendredi) ?
  • A la semaine de 4 jours d’enseignement (lundi, mardi, jeudi et vendredi) ?

 

L’avis des enfants pris en compte

Parallèlement, la Ville tient à consulter les enfants. « Nous voulons choisir une organisation des temps scolaires qui corresponde aux bien-être des enfants. Il nous semble donc important de leur poser la question directement. Ce sont les animateurs d’Anim’Elbeuf qui s’en chargeront pendant la pause méridienne », explique le maire, Djoudé Merabet.

 

Question présentée aux conseils d’école

La question du retour à la semaine de 4 jours sera également présentée au vote des conseils d’école à partir du 2 février.

 

Décision communiquée rapidement

Au regard des résultats de la consultation et de l’expression des conseils d’écoles, la Municipalité présentera sa décision lors de la séance du Conseil Municipal prévue le 23 février. Le projet de fonctionnement des écoles pour la rentrée 2018-2019 sera ensuite transmis au Directeur académique des services départementaux de l’Éducation nationale pour recevoir son accord qui est obligatoire.

Dès ce retour de l’Education nationale, les parents d’élèves seront informés de l’organisation des temps scolaires mise en place pour  la rentrée prochaine. « Il est important que les parents comme les enseignants, les Atsem et les animateurs connaissent rapidement notre décision pour plus de sérénité et afin de pouvoir s’organiser tranquillement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *