Secrétaire du Souvenir Français d’Elbeuf, il raconte…

La Commémoration du 11 novembre : un moment particulier pour ce petit-fils d’ancien combattant de la Grande Guerre.

La Ville d’Elbeuf sur Seine met un point d’honneur à valoriser les moments de commémoration auprès de ses habitants, avec l’envie de faire participer le plus grand nombre à ces cérémonies en hommage aux soldats morts pour la France.

« J’oeuvre pour que l’histoire ne reste pas muette et que les futures générations n’oublient pas. » né au Havre, Jacques Ade a passé la majeure partie de sa vie sur le territoire elbeuvien. C’est au contact d’anciens combattants qu’il réalise l’importance du devenir de la mémoire. Il rejoint donc l’ACPG – CATM (association des combattants prisonniers de guerre et combattants d’Algérie, Tunisie, Maroc)

« Je voulais découvrir ce qu’est une association, pouvoir transmettre la réalité de la guerre et raconter l’histoire de ma famille qui a été particulièrement touchée. »

Avec beaucoup d’émotion, monsieur Ade raconte son profond respect pour les soldats tombés au combat. – « Je rends hommage à ces hommes morts pour leur pays, pour que les jeunes d’aujourd’hui puissent vivre librement.»

À Elbeuf, le carré militaire du cimetière Saint-Jean accueille les combattants de la Guerre 14-18. Au début des années 2000, la Ville a entrepris des travaux de rénovation, pour la plus grande satisfaction de monsieur Ade, membre du Souvenir français – « Je suis heureux de voir que les municipalités s’engagent et soignent ces lieux de recueillement. » L’association est à la recherche de volontaires, notamment pour recueillir les dons et pour soutenir l’action liée au devoir de mémoire.

Les cérémonies patriotiques ritualisent la commémoration collective « Ces moments sont très importants, il s’agit de porter un regard sur le réel, pour que ces événements historiques ne se répètent plus. »

Monsieur Ade participe aux réunions de préparation des commémorations, il veille au respect des règles protocolaires et du cérémonial militaire.

Le 1er novembre est une date gravée dans l’esprit de monsieur Ade. L’année dernière la plaque des omis des monuments aux morts de France était dévoilée : 49 personnes ont été sorties de l’oubli et figurent désormais au sein de la mairie d’Elbeuf – « À cette date, je dépose toujours une gerbe de fleurs durant la cérémonie qui se dé- roule au carré militaire. »

Le 11 novembre prochain à 11h, monsieur Ade se rendra également Place Aristide Briand pour célébrer l’armistice de la Grande Guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mairie
Place A. Briand
76 500 Elbeuf sur Seine
Tel. 02 32 96 90 10

Horaires d'ouverture :
Lundi au vendredi : de 8h30 à 12h et de 13h à 17h30
Samedi : de 8h30 à 12h

M'INSCRIRE AUX NEWSLETTERS D'ELBEUF