La fraternité s’inscrit sur le mur du terrain de basket du Puchot

Fresque Fraternité

La réalisation de la nouvelle fresque a débuté en septembre et s’est achevée fin novembre.

Une ancienne fresque réalisée par des enfants il y a de cela une vingtaine d’année figurait déjà sur le mur. L’oeuvre et son support étaient extrêmement dégradés. La ville a donc souhaité la renouveler et c’est Anim’Elbeuf qui a piloté le projet.

Celui ci commence un an plus tôt sous la forme d’ateliers d’initiation au graff au sein des différents accueils de jeunes. L’objectif est de former une équipe opérationnelle pour la réalisation de la fresque. Six filles et quatre garçons âgés entre 14 et 18 ans s’exercent avec Adil, intervenant qui a réalisé la fresque précédente.

Le groupe retient le thème de la fraternité pour inviter les habitants à s’interroger sur la thématique et engager le dialogue. L’oeuvre est dédiée à Bachir Merabet qui a travaillé au Puchot pendant de nombreuses années et qui a oeuvré toute sa vie pour la fraternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *