Une fresque rue Boucher-de-Perthes

Fresque murale

Depuis plusieurs jours, le peintre décorateur parisien Grégory Réti crée un décor géant entre le jardin René Youinou et le viaduc.

Fresque murale

Cette fresque dans les tons bleus « saturés », « pour être perceptible en un coup d’œil puisqu’elle s’adresse aussi aux automobilistes », représente la rue Boucher-de-Perthes telle qu’elle était avant la création du jardin René Youinou : une voie pavée longée de petites maisons imbriquées les unes dans les autres.

« M’adapter aux conditions climatiques »

« Je m’appuie sur une aquarelle (peinte par l’ancienne directrice des services techniques de la Ville), explique Grégory Réti qui devrait terminer son œuvre d’ici quelques jours. Dans ce projet de très grande taille, je dois m’adapter aux conditions climatiques, ce qui est nouveau pour moi ; je travaille habituellement en intérieur. »

Diplômé des Beaux-Arts de Nice, Gregory Réti a notamment, au printemps dernier, paré de personnages colorés et poétiques le service de pédiatrie et néonatalogie du CHI d’Elbeuf. Ces décors égayent les espaces dans lesquels ils sont créés. Ça vaut le coup d’œil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *