Des élèves passeurs de mémoire

Des élèves du lycée Notre-Dame ont participé à la création, avec la Fabrique des savoirs et la Logomotive Théâtre, d’un spectacle sur le quotidien des Elbeuviens pendant 1939-1945.

Un projet ambitieux qui mêle histoire et théâtre, patrimoine et arts plastiques, recherches d’archives et recueil de témoignages. Depuis septembre dernier, la Fabrique des savoirs, porteur du projet*, travaille avec deux classes du lycée Notre-Dame, la Logomotive Théâtre et la Société d’histoire d’Elbeuf sur la création d’un spectacle retraçant la vie quotidienne des Elbeuviens pendant la Seconde Guerre mondiale.

« En s’appuyant sur des documents trouvés aux archives patrimoniales et sur les souvenirs d’anciens, les élèves ont construit à la fois un décor et une trame pour la pièce, explique Maud Vérot, coordinatrice du projet à la Fabrique des savoirs. Un travail colossal, une initiation à la recherche historique, dont tous les participants sont fiers. » Pendant que les élèves de 3e sélectionnaient des documents susceptibles d’être mis en voix, les CAP cherchaient des informations pour la réalisation de leur décor : une boutique en 1939-1945, son comptoir et ses étagères remplies d’objets de l’époque.

Autre temps fort du projet : la rencontre, en partenariat avec la Société d’histoire d’Elbeuf, entre les élèves et les témoins de l’Occupation, qui leur ont raconté l’Elbeuf de l’époque, la guerre. « Cela a fait l’objet d’une captation filmée au théâtre des Bains Douches, qui va être versée aux archives patrimoniales. » Une contribution active et à long terme au devoir de transmission, de mémoire, que la Ville a souhaité encourager durant ce mandat.

Une création pluri-artistique

Place ensuite à la mise en scène et en voix des archives aux côtés des comédiens de la Logomotive théâtre. « Cette création raconte la grande et la petite histoire. Les anecdotes, les souvenirs sur la vie elbeuvienne de cette époque sont toujours replacés dans le contexte historique : de la déclaration de guerre à la Libération », expliquent les metteurs en scène du projet Rosemary Fournier et Jean-Paul Viot. Sur les planches, le décor, deux comédiens professionnels, mais aussi des projections d’archives et des lectures préenregistrées par les élèves. « Nous avons travaillé avec ceux qui le souhaitaient sur la mise en voix des textes, puis nous avons réalisé une captation sonore de ces lectures afin de les diffuser pendant le spectacle. » Une pièce à la mise scène originale, résolument contemporaine, où se mêlent différentes formes artistiques.

Ce projet pluridisciplinaire de qualité donnera lieu à une représentation publique vendredi 16 mars à 19h au théâtre des Bains Douches dans le cadre du Printemps des poètes. L’occasion pour les élèves d’être de nouveau des passeurs de mémoire et pour le public d’en savoir plus sur la Seconde Guerre mondiale et le contexte historique local.

Vendredi 19 mars à 19h, théâtre des Bains Douches
Gratuit. Rés. au 02 32 96 30 40

*développé dans le cadre de l’appel à projet « Devoir de mémoire » lancé par le Département de Seine-Maritime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *