Réunions de quartier – synthèse sur la mobilité

Mobilité

Qu’il s’agisse de transports ou de déplacement piétons, en voiture, les questions d’usage de l’espace public partagé ont été évoquées dans toutes les réunions de quartier organisées en mars 2019. Les retours de pratique et de circulation sont apparues comme essentiels. La Ville mais aussi la Métropole doivent adapter leurs réponses.

 

  • MobilitéDes zones de circulation apaisées (zone 30)
  • Des arrêts de bus mieux identifiés ou mieux placés et de meilleures fréquences des arrêts
  • Des pistes cyclables
  • Davantage de stationnement
  • Une réappropriation des trottoirs, accessibilité
  • L’état de certaines routes
  • Pont Jean Jaurès :
    un trottoir dédié aux vélos,
    un trottoir pour les piétons
  • Organiser une fête du vélo
  • Offrir des gilets jaunes aux enfants pour la pratique en toute sécurité du vélo
  • Équiper des bus avec des plateformes vélos
  • Fermer la voie sur berge de temps en temps.

 

MobilitéLa Ville

Tous, nous voulons une ville apaisée et promouvoir les mobilités alternatives : vélos, transports en commun, marche… Il est donc nécessaire de mieux partager l’espace public entre les différentes formes de déplacement.

Une ville apaisée

Si l’on veut laisser toute sa place au vélo et que les piétons (ce qui nous concerne tous) se sentent en sécurité, il faut trouver le moyen de baisser la vitesse dans certaines rues. Une réflexion est donc en cours pour développer les zones 30 (ce qui est déjà le cas devant les établissements scolaires notamment) incluant la rue des Martyrs.

Contrôler

Mais l’espace public doit être partagé dans le respect de chacun des usages. Les infractions sont verbalisées (circulation des vélos sur les trottoirs, stationnement des voitures sur la chaussée).

Pour les vélos

L’identification des parcours qui permettent de construire un schéma de mobilité cohérent est en cours avec la Métropole. Le dossier du passage du pont Jaurès est largement défendu.
Le permis vélo, comme le permis piéton, passés en fin d’année dans les écoles animés par la police municipale permet à chaque enfant d’acquérir les bons gestes pour plus de sécurité. Une réflexion avec Anim’Elbeuf est en cours pour reprendre ce dispositif et l’élargir aux centres de loisirs.

Au sujet des bus

Un travail partenarial en lien avec les Transports de l’Agglomération Elbeuvienne (TAE) et la Métropole sur le cadencement est engagé. Le maire défend des abris voyageurs mieux identifiés et protégés dans certains cas, une augmentation du cadencement de la ligne 32 et un meilleur confort, notamment de places assises dans le bus.

Stationnement

Pour rappel au sujet du stationnement, la ville compte : 3235 places gratuites en surface (dont beaucoup à moins de 5 min du centre-ville) et 957 places payantes. Les 15 premières minutes sont gratuites en zone rouge. Le stationnement payant permet d’inciter à la rotation des véhicules et donc faciliter l’accès de la clientèle aux commerces de proximité. Cela n’exclut pas une réflexion sur la création d’une zone bleue.

Deux nouveaux parkings gratuits seront créés en 2019.
À noter : le parking privé (loué par la ville) Asselin n’est plus mis à disposition du public, l’entreprise a souhaité développer son activité et en récupérer l’usage.

Chasse aux bacs poubelle sans propriétaire, verbalisation des véhicules garés sur les trottoirs, contrôle par la police municipale des terrasses ou des étals des commerçants empiétant sur l’espace public ont pour objectif de permettre à chacun (et notamment poussettes et fauteuils roulants) de circuler facilement.

La Métropole Rouen Normandie

Elle a la charge du schéma d’aménagements de pistes cyclables. Le but est d’aboutir à une cohérence des parcours entre les communes. Elle est par conséquent compétente pour opérer le marquage au sol et installer la signalétique comme c’est le cas pour toutes les voies de circulation.
La Métropole s’est par ailleurs engagée à développer les arceaux et les pompes à vélo près des lieux publics et de la trame bleue.
Le transport public est aussi une compétence métropolitaine et le maire continuera à soutenir fortement le projet Tram-train.
Pour la réfection des routes, une enveloppe financière est dédiée à chaque commune tous les ans par la Métropole. Elle travaille avec la ville pour cibler les priorités sur les 55 km de voirie d’Elbeuf sur Seine.
Les voiries à reprendre sont toutes répertoriées, les priorités de remise en état figurent au plan pluriannuel d’investissements métropolitain.

Qu’est-ce que je peux faire ?
Coordonner les usages, s’accorder sur les partage de l’espace public, les différents usages est le véritable enjeu de la mobilité. Il n’est pas possible de répondre à des problèmes particuliers qui sont parfois en contradiction. C’est une réponse collective qui vise le sens de l’intérêt général qui doit être apportée.
Pour ce faire, continuez de faire remonter vos difficultés particulières et participer aux ateliers de la ville sur les usages pour faire entendre les prositions.
Pour avoir davantage de circulation des vélos et sécuriser leur déambulations, il faut accepter que certains secteurs puissent être passés en zone 30 comme c’est le cas devant les écoles.
Il faut accepter de marcher. Une place de stationnement en bas de chez soi ou devant chaque commerce est impossible à mettre en oeuvre dans un environnement urbain. De nombreux parkings gratuits existent et se situent à moins de 5 minutes du centre.

Mairie
Place A. Briand
76 500 Elbeuf sur Seine
Tel. 02 32 96 90 10

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h
et de 13h à 17h30
samedi matin de 8h30 à 12h

M'INSCRIRE AUX NEWSLETTERS D'ELBEUF